MENU

Tout d’abord, j’espère que vous allez bien ainsi que vos proches !
Nous voici tous confinés. Ce coronavirus, si minuscule en taille, fait des ravages incommensurables aux quatre coins du monde. Cela semble irréel.

Pour ceux qui comme nous doivent rester chez eux, que faire à part respecter les règles données : distance entre chacun, éviter de sortir de chez soi le plus possible et tout ce que vous savez déjà… ?

Nos derniers masques, vestiges du H1N1, trimballés dans tous nos déménagements, sont désormais chez notre voisine, infirmière libérale. Des autorisations de sorties imprimées pour nos autres voisins en manque d’imprimante.

Faute de ne pouvoir faire plus, le #stayhome est respecté. Nous sortons moins d’une fois par semaine pour visiter un des seuls endroits encore autorisé : le supermarché.

Nous avons la grande chance d’avoir un jardin et avec 2 enfants de 6 ans et 10 mois, il est plus qu’apprécié ! Reconvertis en enseignants, comme la plupart d’entre vous, nous suivons les activités transmises par la maitresse et inventons plein d’autres choses comme se chronométrer à faire le tour de la maison ou créer des parcours (passer entre les chaises, se glisser sous la table, grimper le toboggan à l’envers et passer la ligne d’arrivée qui n’est autre que le manche à balai !). Ca faisait bien longtemps que nous n’avions pas autant joué au foot, boxé (vieux gants de boxe retrouvés en triant la cave), rangé… Le repassage est à jour, les purées préparées bien en avance. Les “petits apéros” en amoureux sont devenus quotidiens… Ca risque de mal finir tout ça !

L’autre activité privilégiée en ce moment est la photographie. Evidemment ça manque de ne pas en faire et mes ami(e)s photographes ont lancé l’idée de photographier notre quotidien… Il illustre un peu celui de tout le monde alors allons-y !

Voici quelques images de notre première semaine… Le suivantes viendront petit à petit, en couleur ou N&B

CLOSE